Baptême d’eau, les bases bibliques

 

Conseils pratiques sur le Baptême d’eau

Disons le tout de suite, le baptême d’eau n’est pas une institution humaine, mais divine. Cette cérémonie baptismale est une ordonnance voulue par Jésus-Christ et confiée par Lui à ses apôtres. Marc 16 : 15/16

C’est la raison pour laquelle nous ne trouvons dans le Nouveau Testament aucun chrétien non baptisé. La seule exception concerne ceux et celles qui à l’image du brigand repentant se convertissent à la fin de leur vie. Luc 23 : 39/43

A part ce cas extrême, tous ceux qui acceptent avec foi l’Evangile de la Grâce doivent être baptisés.

Actes 2 : 38/41      8 : 12/13 – 36/38     9 : 17/28      10 : 47/48

11 : 16/17         16 : 14/15 – 30/34        18 : 8       22 : 16

 

Les bases bibliques pour être baptisé

A ce sujet, Jésus a été très clair lorsqu’il déclare “allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit…” Matthieu 28 : 19/20

D’après ce texte le baptême ne précède pas la conversion puisque celui-ci se situe entre l’appel au salut et l’obéissance aux prescriptions divines.

– Les candidats au baptême sont donc des personnes conscientes et responsables de leurs actes et non des enfants ne possédant pas la maturité nécessaire de se repentir et de se convertir. Romains 3 : 9/20 10 : 6/17 1 Timothée 2 : 3/7 Hébreux 11 : 1/3

– Les candidats au baptême doivent avoir été moralement convaincus par le message de Dieu de leur état de condamnation et de perdition éternelle. Romains 1 : 16/32 3 : 23 10 : 14/17

– Ils doivent aussi avoir été convaincus que Jésus est le seul moyen de salut offert par Dieu à l’ensemble de l’Humanité pécheresse. Jean 3 : 16  Romains 5 : 6/11 1 Corinthiens 15 : 1/4       2 Corinthiens 5 : 21     1 Timothée 2 : 3/7

– Et ils doivent avoir cru de tout leur cœur à ce divin Sauveur envoyé du ciel. La conviction de péché, la repentance et la foi sont des actes moraux permettant de recevoir : le pardon des péchés passé, la réconciliation et la paix avec Dieu, l’imputation de la justice parfaite du Christ sans le concours d’œuvres méritoires et le don du Saint-Esprit par lequel la vie de Dieu transmise à l’esprit du croyant. Jean 1 : 12/13 Romains 3 : 21/26 5 : 1/5       Galates 3 : 2      1 Jean 5 : 9/13

 

Ce que représente le baptême d’eau

D’après ce que nous venons de dire, il est clair que ce n’est pas l’immersion dans l’eau qui créait en l’homme la naissance spirituelle. C’est l’acceptation humble du message évangélique de la croix et la foi en ce message divin qui permet au Saint-Esprit de produire la vie nouvelle et éternelle. Jean 3 : 1/11 Romains 10 : 17 Galates 3 : 2      Jacques 1 : 18      1 Pierre 1 : 23

Le baptême doit donc être le signe visible d’une authentique conversion à Dieu. Actes 2 : 37/41    8 : 30/40

Il démontre en effet devant la Communauté Chrétienne réunie pour cette occasion, que la nature divine a été restaurée dans le cœur du futur baptisé. Actes 10 : 44/48 Tite 3 : 5

– Par le fait d’être baptisé d’eau, le croyant montre aux yeux de tous qu’il s’identifie personnellement à l’œuvre de rédemption accomplie par son Sauveur.

a) Tout comme Jésus est mort en rançon pour le péché, le baptisé accepte de mourir à son ancienne humanité adamique déchue, dominée par Satan le prince de ce monde. Ephésiens 2 : 1/3          1 Jean 5 : 19

b) Tout comme Jésus fut enseveli dans un tombeau, le baptisé disparaît lui aussi dans l’eau comme dans un tombeau virtuel. Par ce geste symbolique, il témoigne que son ancienne vie de révolte et de désobéissance est révolue. Romains 6 : 1/23

c) Et tout comme Jésus est revenu à la vie par l’Esprit de sainteté, le chrétien baptisé, par sa réapparition hors de l’eau, possède désormais une autre vie qui influencera sa manière de penser, de parler et d’agir. Romains 1 : 1/11      Ephésiens 4 : 17/24      Colossiens 3 : 1/17      1 Pierre 4 : 1/6     2 Pierre 3 : 10/18

 

Les devoirs du chrétien baptisé

Pour l’apôtre Pierre, le baptême d’eau est l’engagement d’une bonne conscience devant Dieu.

1 Pierre 3 : 21 Or un bonne conscience sous-entend une vie juste et sainte (non profane et mondaine), moralement droite, conforme à la volonté de Dieu, pleinement consacrée à la divinité, détachée des attraits et des normes morales de la société des hommes.

1) Un chrétien baptisé devra faire tous ses efforts pour mettre un terme aux péchés de la chair.  Galates 5 : 19/21

Dans le domaine sexuel en fuyant l’impureté, la débauche, les coucheries, les relations hors mariage, l’adultère, le divorce, la prostitution, l’homosexualité, la pornographie…

Dans le domaine relationnel en fuyant l’orgueil, l’entêtement, les colères, les disputes, la calomnie, la médisance…

Dans le domaine religieux en fuyant l’idolâtrie, le culte et les prières aux morts, les superstitions et l’occultisme sous toutes ses formes (magie, horoscopes, astrologies, sciences métaphysiques…) Deutéronome 18 : 10/12 Exode 20 : 4/5-23   Esaïe 2 : 6/8    Actes 17 : 16/34  19 : 18/20    1 Corinthiens 12 : 2     Colossiens 3 : 5/6    1 Thessaloniciens 4 : 13/18      Hébreux 9 : 27    1 Jean 2 : 15/17    Apocalypse 22 : 11/12

2) Un chrétien baptisé devra être un témoin du Christ au cœur de la société des hommes et dans l’Eglise. Actes 1 : 8

– Il devra donc être honnête, ne devant rien à personne, s’acquittant scrupuleusement de ses impôts, respectant les autorités en place. Matthieu 22 : 21    Romains 13 : 1/10      1 Thessaloniciens 4 : 1/2- 6/8     1 Timothée 2 : 1/8

– Il devra témoigner de sa foi en prenant soin de sa famille, en travaillant de ses mains avec joie et soumission. Actes 18 : 3 20 : 33/35 1 Corinthiens 4 : 12 1 Thessaloniciens 4 : 9/12 2 Thessaloniciens 3 : 6/15

– Il défendra les valeurs chrétiennes au sein de son couple, en fuyant l’autoritarisme, la dureté dans l’éducation des enfants et l’infidélité sur le plan sexuel. 1 Corinthiens 7 : 1/16   Ephésiens 5 : 22/33    Hébreux 13 : 4/6      1 Pierre 3 : 1/7

– Il développera un parfait équilibre par rapport à l’argent et aux biens matériels, se considérant non comme propriétaire de ce qu’il possède, mais gérant des biens du Seigneur. Luc 16 : 1/13   Actes 4 : 32   2 Corinthiens 8 : 13/16 9 : 6/11     Galates 6 : 6/10 Colossiens 3 : 5      1 Timothée 6 : 6/10     Hébreux 13 : 5/6 Proverbes 3 : 9     Malachie 3 : 8/10

– Puisque le baptême d’eau inclut automatiquement le chrétien dans le corps de Christ, celui-ci cherchera à se positionner dans une église locale afin de mettre, au service de tous, les talents naturels qu’il possède ainsi que les dons spirituels qu’il a reçus du Saint-Esprit. 1 Corinthiens 12 : 1/31

– Il cherchera à développer avec zèle les trois vertus utiles pour maintenir des relations harmonieuses, à savoir “l’amour, l’humilité, et la soumission volontaireRomains 12 : 3/5     1 Corinthiens 13 : 1/13     Philippiens 2 : 1/18

– Le chrétien baptisé devra avoir un grand respect envers les responsables de la Communauté chrétienne et faire tous ses efforts pour être assidu aux réunions de l’église. Actes 2 : 41/47   1 Thessaloniciens 5 : 12/13   1 Timothée 5 : 17/20     Hébreux 13 : 17

 

Pasteur Joël Loubiat

 

© Tous droits réservés